L'histoire de Rado

Rado est une marque reconnue mondialement pour son design innovant et l'utilisation de matériaux révolutionnaires dans le but de créer les montres les plus belles et les plus durables au monde. Depuis ses débuts à Longeau, en Suisse, Rado se distingue par son esprit pionnier et sa philosophie : « Si nous pouvons l'imaginer, nous pouvons le faire ».

DE 2010 À AUJOURD'HUI

LA PERPÉTUATION DE NOTRE PATRIMOINE D'INNOVATION

L'année 2011 est marquée par la présentation d'une œuvre d'art en céramique ultra-fine de 5 mm d'épaisseur seulement : la True Thinline. En 2012, Rado crée l'HyperChrome, un modèle sportif et chic qui s'appuie sur la technologie de la True Thinline, à savoir un boîtier monobloc lisse plutôt que la base en acier inoxydable nécessaire auparavant. Rado innove dans le domaine de la technologie tactile avec l'Esenza Touch (2013), une « merveille sans couronne » qui se règle par une simple pression et un geste du doigt, et l'HyperChrome Dual Timer (2014), un garde-temps intelligent doté d'une fonction de changement de fuseaux horaires tactile. En 2015, Rado dévoile sa céramique haute technologie brun chocolat, un ajout raffiné à la palette de couleurs des céramiques haute technologie signées Rado.

DE 2000 À 2009

UN NOUVEAU MILLÉNAIRE DU DESIGN

Rado entre dans le nouveau millénaire avec l'innovante eSenza, la première montre Rado conçue sans couronne. Révélée en 2002, la révolutionnaire Rado V10K fabriquée à partir de diamant haute technologie est aussi dure (10 000 Vickers) et résistante qu'un diamant naturel. Pour terminer la décennie en beauté, Rado a fait honneur à son patrimoine du design avec le lancement de la collection r5.5, une œuvre d'art minimaliste créée en collaboration avec Jasper Morrison, designer britannique de renom.

DE 1990 À 1999

LA RÉVOLUTION CÉRAMIQUE

Durant les années 90, Rado continue d'utiliser la céramique haute technologie et en fait son matériau signature. Le lancement de la Rado Ceramica en 1990 fait découvrir au monde une montre au bracelet et au boîtier complètement intégrés et conçus à partir de verre saphir et de céramique haute technologie. La Rado Sintra, présentée en 1993, est la première montre Rado en cermet, une céramique à base de titane et associée au métal. En 1998, la Ceramica est la première montre Rado à avoir été choisie pour présenter la céramique haute technologie plasma brevetée, une couleur et une association de matériaux fascinantes qui distillent un éclat métallique sans le moindre métal.

DE 1970 À 1989

UNE SUITE D'INNOVATIONS

Les innovations de Rado dans les domaines du design et des matériaux s'intensifient dans les années 70 et 80. La première DiaStar dorée est lancée en 1972, puis en 1976, la Rado Dia 67 minimaliste fait son entrée avec son boîtier innovant entièrement recouvert de verre saphir métallisé de bord à bord. En 1986, la Rado Integral fait sensation et révolutionne l'industrie horlogère avec son bracelet en céramique haute technologie résistante aux rayures.

DE 1960 À 1969

UNE STAR EST NÉE

En 1962, Rado continue de se démarquer avec l'un de ses modèles les plus emblématiques : la DiaStar 1. Commercialisée comme « la première montre résistante aux rayures au monde », la DiaStar 1 répond à une demande de confort, de robustesse et de style exclusif du client. Exemple remarquable de l'approche innovante de Rado en matière de design et de matériaux, cette montre introduit le métal dur et le verre saphir dans l'industrie horlogère et ce à un moment où cela était loin d'être la norme.

DE 1950 À 1959

LA PREMIÈRE COLLECTION DE RADO

Schlup & Co. a commencé à vendre des montres sous la marque Rado dans les années 50. La collection Golden Horse emblématique fait son entrée en 1957, la même année où Schlup & Co. célèbre son 40e anniversaire. La collection Green Horse suit en 1958. C'est l'un des premiers modèles Rado à être commercialisé pour son étanchéité. À la fin de la décennie, Rado devient une véritable marque internationale présente dans plus de 61 pays.

1917

DÉBUTS MODESTES À LONGEAU, EN SUISSE

La fabrique d'horlogerie Schlup & Co. est fondée en 1917 par trois frères : Fritz, Ernst et Werner. Leur atelier, une partie reconvertie de la maison de leurs parents, sera le berceau de l'entreprise qui deviendra plus tard Rado. Si Schlup & Co. prend un départ modeste, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la fabrique figure parmi les plus grands producteurs de mouvements horlogers du monde.

Override autofill: